Archives pour la catégorie Mon actu

Programme MBSR en ligne – 15 février au 5 avril 2022

« La méditation n’est pas une évasion

mais une rencontre sereine avec la réalité« 

Thich Nhat Hanh

S'entraîner à la présence où que l'on soit...

S’entraîner à être plus présent à soi

où que l’on soit …

La pandémie que nous avons traversée nous a contraint à explorer d’autres manières de transmettre et pratiquer la méditation. Sceptique au début, j’ai peu à peu fait le constat qu’il est tout à fait possible d’animer le programme MBSR à distance, pour peu que chaque participant pose, pour chaque séance,  une intention solide d’être pleinement là, présent, derrière l’écran. 

Je propose désormais un programme 100 % on line ( via la plateforme ZOOM) dont voici les dates : 

 

  • Séance d’information : 8 février 2022- 19h -20h 30
  • Séance 1: Mardi 15 Février 2022 / 19h -21h30 pour toutes les séances.
  • Séance 2: Mardi 22 Février 2022
  • Séance 3: Mardi 1er Mars 2022
  • Séance 4: Mardi 8 Mars 2022
  • Séance 5: Mardi 15 Mars 2022
  • Séance 6: Mardi 22 Mars 2022
  • Séance 7: Mardi 29 Mars 2022
  • Séance 8: Mardi 5 Avril 2022
  • Séance d’intégration: Samedi 26 Mars 2022. 10 h – 17 h. Cette session, une journée de pratique d’une durée de 7 heures fait intégralement partie du programme. je la propose également on line.

 

INSCRIPTION OUVERTE

Tarif : 400 € pour les 9 sessions

Pour s’inscrire : me contacter

sylvie@mbsr-pleine-conscience.org

06 07 35 41 66

Important :

  • Ce programme comportant des spécificités,  un entretien téléphonique  préalable est nécessaire pour valider l’inscription.

Diplôme Universitaire Médecine Méditation Neurosciences de Strasbourg

8eme édition du  DU Médecine, Méditation Neurosciences de l’Université de Strasbourg.

dec 2019 – Janv 2020

J’ai eu l’immense opportunité de faire partie de cette 8eme édition du Diplôme Universitaire « Médecine, Méditation, Neurosciences » mis en place par l’Université de Strasbourg et organisé chaque année dans le cadre de la formation continue des médecins et chercheurs, toutes disciplines confondues désirant s’initier à la méditation, en explorer le champ scientifique ainsi que les pistes thérapeutiques.

N’étant ni médecin, ni chercheuse, j’enseigne le programme MBSR à Paris depuis 6 ans et ce DU fait partie du parcours de formation des instructeurs C’est à ce titre que ma candidature a été retenue.

Nous voilà donc 57 en tout, venus de toute la France,  au plus fort des grèves, réunis pour l’occasion au Mont Saint Odile, lieu magique , sous plein d’aspects. Expérience inédite pour la plupart d’entre nous. Beaucoup des participants découvraient la méditation pour la première fois.

A l’origine de ce Diplôme Universitaire  le Pr Jean Gérard Bloch. Rhumatologue, directeur des enseignements de l’Université, passionné de sciences et méditant assidu, l ‘un des premiers médecins à mettre en avant le rôle que peut jouer la méditation sur la santé. 

A ses côtés pour co -animer la pratique méditative proposée tout le long de ce séminaire, Erick Rienner, pratiquant assidu de méditation et excellent pédagogue.

 
AU PROGRAMME : 

La conscience peut-elle être un objet de science? Quel lien établir entre Bouddhisme et sciences de la nature ? Méditation, stress et monde moderne. Neurophysiologie de l’attention. Méditation et plasticité cérébrale. Compassion et neurosciences. Epigénétique et méditation. Le modèle psycho-neuro-endocrino-immunologique, les échelles d’évaluation de la pleine conscience. 

Ce DU s’est effectué en 2 temps: 
Semaine 1 – décembre 2019 
Semaine 2- Janvier 2020 

Moments  de pratique et de partage alternant avec une partie théorique ( liste des intervenants ci -dessous )  
Chaque matin une méditation marchée à  7 h 30 , précédée d’une méditation assise en intérieur.  

 

Meditation et recherches scientifiques
Mont Saint Odile Dec 2019 © E Degrave

LES INTERVENANTS : 

 Patricia TASSI Professeur en psychologie clinique.
«Qu’est ce qui fait que nous comprenons les choses différemment? »

Michel ODOUL.
Les liens corps-esprit dans la médecine traditionnelle chinoise. 

Jean Yves LELOUP 
Qui étaient les thérapeutes d’Alexandrie ? 

Christian BONAH.
Histoire de la médecine occidentale et des liens corps-esprit. 
Histoire et épistémologie des sciences 

Jean Marie LUMINOR
Le cerveau humain à la lumière de la morphologie évolutive.

Jean Philippe LACHAUX, neurobiologiste. INSERM Lyon 
Qu’est ce qu’un cerveau attentif ?

Antoine LUTZ, neurobilogiste, INSERM lyon
Neuroplasticité cérébrale et changements neuro anatomiques induits par la méditation. Méditation et régulation de la douleur.  

Perla KALIMAN dr en biochimie 
Comment notre ADN devient-elle sensible à notre environnement? Epigénétique et méditation.  

Pr Tania Singer .  Directrice du département de neurosciences sociales de l’Institut  Max Planck à Leipzig. 
Méditation et compassion 

Pr Michel Bitbol, chercheur en philosophie des sciences 
Méditation Littérature et philosophie
Le bouddhisme et la science
Le bouddhisme et la physique quantique 

Pr Jean Gérard Bloch, 
La pratique phénoménologique
Le programme de réduction du stress basée sur la pleine conscience
Les fondements de l’enseignement Unité dans la Dualité 

Pr Gilles Bertschy
Sommaire des études cliniques sur la méditation de pleine conscience 

 

 

SE RENSEIGNER SUR LES PROGRAMMES MBSR 

 

 

 

 

 

 

Revue Méditation # 1

 

Ma contribution au 1er numéro de la revue Méditation 

Article : « Je médite en pleine conscience »

Revue Méditation # 1 Juillet- Aout-Sept 2019 . Art de Aurore Esclauze 

méditation-Paris-groupe MBSR

 

Des dizaines de notifications sur notre téléphone, ses sollicitations permanentes… Le moment présent est un concept qui nous est bien souvent étranger dans cette société à 100 à l’heure. Pourtant, au milieu de cette agitation, la pleine conscience émerge. Sylvie Chabas, instructrice MBSR, nous en dit plus sur cette forme de méditation qui peut paraître simple mais qui, en réalité, implique un véritable engagement. 

 

lire la suite …

 

 

 

Clara Gaymard et Gonzague de Blignières…. au sujet de la méditation.

Rencontre enthousiamante pour une interview inédite dans les locaux de Raise*

Témoignage-Méditation Ses 2 fondateurs Clara Gaymard et Gonzague de Blignières nous livrent une interview pour relater leur expérience de la méditation…

Ils ont crée le MEB MOUVEMENT POUR UNE ECONOMIE BIENVEILLANTE-

ou comment RÉCONCILIER LE PROFIT ET LA GÉNÉROSITÉ ? LA FINANCE ET L’ENTREPRISE ? LA PERFORMANCE ET LE LIEN SOCIAL

 

 

*Fond d’investissement crée en 2013 qui reverse 50 % de ses bénéfices à une Fondation pour aider de jeunes entreprises en croissance ( Jec )

Raise

Venir méditer aux Galeries Lafayette…

 

Venir dans le temple de la consommation pour…. s’initier à la respiration consciente et venir échanger sur cette pratique en plein essor. Moi je dis : OUI !

Bravo  et merci  aux Galeries Lafayette et à Petit Bambou d’avoir osé ce contre-pied!

Une occasion unique d’aller à la rencontre d’un public qui ne serait peut être jamais venu dans une salle de méditation !

Spontanément, allez savoir pourquoi ?  j’ai repensé à ce billet d’humeur de Nicole Ferroni.  Allez , on le réecoute pour le fun !

Pratiquer la Pleine Conscience avec les applications …

Sur l’app Petit BAMBOU 

Collaboration régulière avec l’application Petit Bambou ( 7,5 millions d’inscrits )  pour l’écriture et l’enregistrement de méditations audio guidées. 

 

DECOUVRIR MES MEDITATIONS SUR PETIT BAMBOU

 

Les PODCASTS de la chaîne suisse  RTS

Méditation 2/5 – Petit BamBou, le souffle rentable

Leader européen des applications de méditation, Petit Bambou a connu un succès exceptionnel durant la crise sanitaire et compte désormais quelque 7,5 millions dʹabonnements payants, dont 150 000 en Suisse. Fondée en 2015 par deux jeunes Français, lʹapplication propose des méditations en plusieurs langues. Elle travaille avec des instructeurs de pleine conscience dʹAllemagne, dʹItalie, des Pays-Bas ou bien sûr de France, comme Sylvie Chabas qui, ce matin-là, enregistre une série de méditations dans un studio parisien.

Reportage: Raphaële Bouchet Réalisation: David Golan Production : Laurence Difélix

 

 

Sur l’app

Méditer pour « vivre » la maladie autrement.

Médecins, scientifiques, psychologues… Tout le monde parle aujourd’hui du rôle essentiel de la méditation pour les malades et leurs proches. Que vous soyez patient, accompagnant ou soignant,  cette application a été conçue pour vous faire découvrir et pratiquer la méditation de pleine conscience.

LE PROGRAMME « ACCUEILLIR CE QUI EST « 

Télécharger l’application 

LA MEDITATION QUI DECRISPE …

apprendre- méditer-ParisRAJEUNIR EN DOUCEUR…Yoga, acupuncture, naturopathie, massage et …méditation.

Ma contribution à l’article d’Isabelle Sansonetti paru dans le magazine ELLE  de Mars 2018 .

Décidément, la méditation sait tout faire !

 Petit extrait :

« Le stress donne mauvaise mine, le fait de l’éloigner oxygène tout notre être. Car c’est prouvé, la méditation de pleine conscience répare ce qu’il détruit dans le corps », affirme Sylvie Chabas. L’instructrice MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) rappelle que ses bénéfices sont reconnus, surtout pour freiner le vieillissement. Une étude (publiée dans « Psychoneuroendocrinology », juin 2011) a démontré que la méditation active la sécrétion de la télomérase, enzyme qui prévient l’usure des télomères à l’extrémité de nos chromosomes, ce qui favoriserait la longévité.

Comment ça se passe.

« On s’installe dans une position stable qui permet d’être détendue mais en alerte, et on ne fait rien. Au quotidien, chaque acte est destiné à l’obtention de quelque chose, là, il faut seulement se laisser être et observer ce qui se passe, invite Sylvie Chabas, qui conseille un apprentissage guidé. C’est bien que les premières séances s’accompagnent d’un débriefing, que quelqu’un explique que c’est normal de ressentir telle ou telle chose. » La bonne attitude ? Ne pas en attendre trop ou un résultat précis, par exemple un calme à toute épreuve ou un front lisse comme après une injection de Botox. « Ce n’est pas une crème de beauté ! Méditer s’inscrit dans la durée et la régularité, un peu comme un pianiste qui fait ses gammes, même si les bénéfices ressentis peuvent être rapides, à partir d’une semaine de pratique quotidienne », encourage Sylvie Chabas (mbsr-pleine-conscience.org).