Archives pour la catégorie Actualité scientifique

Comment la méditation agit sur notre stress ?

Désormais objet d’études scientifiques, la méditation apparaît comme un recours efficace contre le stress ou la souffrance en ces temps d’incertitudes et de changements brutaux. Le neuroscientifique Antoine Lutz nous explique pourquoi dans cet entretien.

Lire l’article Le journal du CNRS (16/04/2020)https://lejournal.cnrs.fr/articles/la-meditation-agit-directement-sur-notre-stress

 S’informer sur les nouvelles sessions MBSR (Le programme de réduction du stress par la pleine conscience)

Comment la méditation modifie notre cerveau

Prêter attention à son souffle et modifier son cerveau 

La pratique de la méditation modifie le fonctionnement du cerveau mais aussi sa structure . 

Sara W Lazar, chercheuse  associée au département de psychiatrie du Massachusetts General Hospital et professeur adjoint de psychologie à la Harvard Medical School.

 

Aller plus loin : 
Les sujets de recherches de Sara W Lazar  sur les effets de la méditation sur le cerveau  ici 

 

Le corps se souvient …

Revenir au corps
marta cinta

Bouleversante vidéo de cette femme, l’ancienne ballerine  espagnol Marta Cinta   réécoutant le Lac des Cygnes, un ballet qu’elle a maintes fois interprété, en solo,  quand elle était jeune.  Marta est atteinte de la maladie  d’Alzheimer,  la musique qu’elle entend la réveille soudain de son état de torpeur dans lequel elle est enfermée depuis 5 ans. Ses bras et tout son corps s’en souviennent. 

Le corps s’en souvient. Eblouissante démonstration 

 Un grand Merci aux auteurs de cette vidéo d’avoir capté ce moment . 

 

Bruce Lipton – Epigénétique et stress

Si les liens corps-esprit est un sujet qui vous passionne,  écoutez cette interview de Bruce Lipton, chercheur à l’Université de Stanford ( USA), auteur de La biologie des croyances  et réalisée par Anne Ghesquière.

apprendre-la-méditation-Paris centre

Comment la biologie cellulaire fait la part belle aujourd’hui aux théories de l’épigénétique ? Comment la conscience d’un individu et la façon dont il perçoit la vie définissent sa biologie beaucoup plus que ses gênes et son ADN ? Comment les hormones du stress inhibent notre système immunitaire et influencent nos pathologies ? 1 % de nos maladies serait lié aux gênes et 90 % à nos modes de vie et au stress, nous di-t-il . Et aussi comment l’effet placebo ( et son contraire l’effet nocebo) conduit à une réalité chimique dans notre corps ? 

C’est absolument passionnant à écouter et  surtout très clair…merci à BL pour cette limpidité. 

ECOUTER LE PODCAST  ( durée 1h 19 mn ) 

 

apprendre-à-méditer-pour -réduire-son -stress

L’occasion aussi de découvrir cette collection de podcasts bien sympa. On y parle de méditation, de conscience, de philosophie, de sciences…   Métamorphose, éveille ta conscience !

La méditation comme outil thérapeutique

La méditation de pleine conscience  est en plein essor aujourd’hui mais a t-elle autant de vertus thérapeutiques qu’on lui prête ?

Revue Cerveau et Psycho 2017

Réponse dans ce dossier très complet du magazine Cerveau et Psycho de 2017 . On y aborde notamment la question du vieillissement cérébral, de la douleur, de la rechute dépressive et comment la méditation interagit dans les différents mécanismes neuronaux, cognitifs ou physiologiques  pour améliorer,  réparer ou soutenir tel ou tel aspect de nous -même. 

A lire si vous voulez comprendre plus en profondeur les bienfaits de cette pratique. 

Petit encadré également sur le  programme MBSR 

Cliquez sur l’image pour accéder au dossier complet 

le programme MBSR

Les 4 constituants du bien-être

méditation-de-pleine-conscience-et-bien-êtreRichard Davidson, professeur de psychologie et de psychiatrie est le fondateur et directeur du Center for Healthy Minds de l’Université du Wisconsin à Madison. Grand spécialiste des émotions et de l’épanouissement humain, il a été l’un des premiers à s’intéresser aux effets de la méditation de pleine conscience sur le cerveau et la santé.  

Je partage avec vous cette conférence ( mars 2016 )  qui a comme thème  les 4 ingrédients du bien -être psychologique 

 

 

 

  •  Résilience / la capacité à se rétablir face à l’adversité

Nous pouvons  aujourd’hui mesurer dans le cerveau les paramètres qui induisent les mécanismes de résilience et les individus qui montrent une plus rapide capacité à revenir à leur seuil sont des personnes qui connaissent des niveaux de bien -être supérieurs parce qu’elles  sont protégées des conséquences néfastes des aléas de la vie . La question soulevée par le chercheur  : la méditation de pleine conscience peut- elle consolider ces circuits neuronaux de la résilience ? oui  mais seulement après de longues heures de pratique …Contrairement aux autres composantes du bien- être, celle là demande de la persévérance. 

  • Perspective/ la capacité à voir le positif chez quelqu’un ou dans une situation

Nous connaissons désormais les circuits neuronaux qui sous-tendent  cette capacité de mise en perspective et nous savons aussi que parmi les gens dépressifs, cette capacité existe mais ne dure pas. Elle est transitoire. La méditation de pleine conscience et plus précisément des pratiques de type metta ( amour bienveillant ) peut activer ces circuits. 

  • Attention 

Richard Davidson se réfère à cette étude de l’université de Harvard  » a wandering mind is an unhappy mind  » ( un esprit vagabond n’est pas un esprit heureux  ) qui révèle que nous sommes inattentifs 74 % de notre temps » et il cite le célèbre psychologue américain  William James «  La faculté de ramener volontairement notre esprit vagabond est la racine même de notre caractère et de notre volonté  et une éducation qui tendrait à améliorer cette capacité serait l’Education par excellence »   Si William James avait eu plus de connaissance des traditions contemplatives, conclut RD , il aurait su instantanément à quel point elles peuvent être un véhicule pour travailler son attention.

  • Générosité 

Il  y a désormais pléthore d’études scientifiques qui montrent que quand des individus s’engagent dans des comportements altruistes, ils activent des circuits neuronaux qui entretiennent le bien- être et cette activation est bien plus probante que d’autres activation issus de comportements positifs. 

 

 

 

APPRENDRE LA MEDITATION AVEC LE PROGRAMME MBSR

Comment le silence agit-il sur notre cerveau ?

 

méditer pour se soigner

Le neuroscientifique Michel Le Van Quyen était l’invité de La Tête au carré pour parler du pouvoir du silence. Suite à une paralysie faciale, le chercheur se fait arrêter. C’est ainsi qu’il prend conscience du besoin de silence du cerveau et se consacre à l’écriture de son nouveau livre Cerveau et silence. Il nous explique donc pourquoi le silence est primordial pour notre concentration, et même notre santé. 

Réecouter l’émission LES POUVOIRS DU SILENCE