Une réflexion sur “ Méditer. Sans objectif. Sans effort … ”

  1. Le non effort me parait illusoire à moins de ne plus avoir aucun désir !
    C’est un gros effort de rester face au « déploiement non souhaité de sa vie » quand on éprouve le besoin de récompenses en venant d’une culture de l’action . J’ai l’impression d’entendre une répétition du Tao te ching à des occidentaux !
    La méditation prétend s’adresser à ceux qui ont trop « à faire » comme à ceux qui ne savent « que faire » !
    De déceptions en déceptions dans les dimensions du samsara, les 2 attitudes sont aussi souffrantes l’une que l’autre , mais je doute que le méditant trouve sincèrement plaisir à méditer , juste un soulagement de « dukka » car là au moins il ne peut y avoir aucune peur aucune déception aucune attente aucune réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *