Notre esprit vagabonde la moitié du temps |

Notre esprit vagabonde la moitié du temps

Selon une étude récente réalisée à l’université de Harvard, le vagabondage mental serait une entrave au bonheur …

gérer son stress

 

Notre attention est certainement une de nos plus grandes ressources.  Et  pourtant,  nous la malmenons  et de plus en plus.  L’ « hyper-connexion » nous rendant connectés 24 heures sur 24 est la source croissante de notre inattention, impactant de façon considérable notre présence à la vie… et donc notre bien être. 

Deux chercheurs de l’université de Harvard ont eu une idée originale pour tenter de saisir au vol les pensées intérieures de milliers d’individus. Ils se sont appuyés sur la nouvelle technologie qu’est l’iPhone, en construisant une application spéciale et en lançant une enquête auprès de 2 250 volontaires. Ceux-ci ont accepté de répondre sur-le-champ à des questionnaires pouvant arriver à n’importe quel moment de la journée. Les questions portaient sur trois thèmes : que faites-vous en ce moment ? A quoi êtes-vous en train de penser ? Ce que vous faites ou pensez vous fait-il plaisir ou non ?
Notre esprit vagabonde pratiquement une fois sur deux.
Le premier résultat de l’enquête est le suivant. En moyenne, les gens pensent à autre chose que ce qu’ils sont en train de faire pendant la moitié du temps (exactement 46,9 % du temps). Et quelle que soit l’activité entreprise, la capacité de décrochage est très élevée. Ce vagabondage mental accompagne plus souvent des préoccupations négatives. Il n’y a  guère qu’un type activité où les gens sont plutôt présents à l’instant présent   : quand il font l’amour !
Etre présent à soi …
L’étude a également mis en évidence, et c’est une bonne nouvelle, que c’est davantage le fait d’être présent à l’activité que sa nature qui influe sur notre niveau de bonheur. Les chercheurs ont finalement conclu que le vagabondage mental serait une cause et non une conséquence de notre mal-être.

 

L’étude: Matthew A. Killingsworth & Daniel T. Gilbert (2010). A Wandering Mind Is an Unhappy Mind. Science, Vol. 330. n°6006

Mindfulness : Méditation de pleine conscience par Sylvie Chabas