Ce que la méditation de pleine conscience n’est pas.

s'initier à la méditation de pleine conscience En dépit de tous les bénéficies aujourd’hui établis, beaucoup de gens restent prudents dès qu’ils entendent le mot « méditation ».

Il est donc utile de dissiper quelques idées fausses à son sujet

La méditation n’est pas une religion. Beaucoup de méditants avertis sont agnostiques ou athés. C’est avant tout un entrainement de l’esprit et une pratique d’indépendance. En réalité, dans la méditation de pleine conscience, on cherche avant tout à développer et à tester au quotidien un outil de régulation attentionnelle et émotionnelle, au-delà de toute forme de croyance.

On pense souvent que la méditation consiste à faire le vide dans sa tête. En réalité l’essentiel du travail consiste non pas  à faire taire le bavardage de l’esprit, mais plutôt  à ne pas se laisser entraîner par lui, en l’observant au lieu de s’y identifier.

– Il n’est pas nécessaire de s’asseoir dans une posture figée, assis en tailleur les jambes croisées. Beaucoup de gens viennent dans des sessions de méditation et s’assoient sur des chaises. Peu à peu, en pratiquant régulièrement, vous apprendrez à pratiquer la pleine conscience quelque soit vos activités, dans les transports, lorsque vous marchez ou travaillez. Vous vous rendrez compte que vous pouvez méditer partout, y compris dans les files d’attente …

La méditation n’est pas une activité en plus à « caser » dans votre vie. Au fil de votre pratique, vous observerez comment la méditation vous libère de la pression du temps, vous invitant à vous engager plus frontalement dans ce qui compte réellement pour vous.

– Bien qu’elle demande de la patience et de la persévérance, la méditation n’est pas une pratique compliquée, pas plus qu’elle n’a à voir avec le succès ou l’échec. Un peu comme un pianiste qui chaque jour effectue ses gammes ou comme un athlète qui s’entraîne au quotidien, la méditation passe par une pratique régulière.

Pratiquer donc… c’est à dire : s’asseoir, respirer et observer… et peu à peu, ce calme dont vous finirez par faire l’expérience lors de la méditation viendra inéluctablement s’exporter dans des pans entiers de votre vie.

Découvrir le programme MBSR sur 9 semaines 

Mindfulness : Méditation de pleine conscience par Sylvie Chabas